30 novembre 2014

Innovation – Un couteau a huitres sans risque de blessure *

Christophe

19  commentaire(s)

Un couteau a huitres sans risque de se blesser. Voilà une réelle innovation !!!

Savez-vous qu’aujourd’hui, il y a une importante quantité de personnes qui ne mangent pas d’huitres parce qu’elles ne savent pas les ouvrir. Pis, beaucoup font une croix sur ce délicieux mollusque, car ils ont peur de se blesser en les ouvrant. Il faut dire que les statistiques peuvent leur donner raison. Chaque année on compte 2000 accidents dus à l’ouverture des huitres.
Gérard Rousseau, un génial inventeur Eurélien, poissonnier de métier, a eu l’idée de breveter mi-2012, « le couteau à huitres sans risque »,qui facilite grandement l’ouverture des huitres, mais aussi qui réduit à néant les potentielles blessures liés à l’ouverture de nos excellents bivalves. Le «Super», c’est le nom donné à cet outil, permet enfin à tout le monde de ne plus se priver d’huitres en les ouvrant facilement et en toute sécurité! Le voici en Video de démonstration, suivi d’un mode d’emploi détaillé.

Démonstration vidéo de l’utilisation du super.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=aIjK5sEDL14]

 Si vous souhaitez commander le super. Rendez-vous sur la boutique en cliquant ici –> La boutique du Super

Le super est un outil double. Il est composé d’une pince pour percer la coquille de l’huitre. Et d’une lame courbe pour couper le muscle adducteur qui maintient les coquilles(valves) bien fermées.

Mode d’emploi du Super couteau à huitres sans risque de blessure

On perce l'extrémité de l'huitre avec la pince

1- On perce l’extrémité de l’huitre avec la pince

 

On introduit la lame dans le trou ainsi créé

2- Dans le trou créé par la pince, on introduit la lame courbe jusqu’au fond de l’huitre pour accrocher le muscle.

 

On tire sur le couteau pour couper le muscle

3- On tire tout simplement sur le couteau pour sectionner le muscle adducteur.

 

On souleve le couvercle, on jette la première eau, l'huitre est ouverte

 4- On soulève le couvercle et on jette la première eau. Par la même occasion on élimine les petits débris de coquilles encore présents dans l’huitre.

L’huitre est ouverte, les gourmets attendent qu’elle refasse son eau pour la déguster. Difficile de faire plus simple ;-)
On peut ainsi ouvrir beaucoup d’huitres sans crainte de blessure, facilement et efficacement.

Le concepteur à l’honneur. Il nous fait une démonstration de son couteau a huitres

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=otNj1oAGuw4]

Le sujet complet sur FR3

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=2obIFNIClXs&w=640&h=360]

 Si vous souhaitez commander le super. Rendez-vous sur la boutique en cliquant ici –> La boutique du Super

* Sans risque de blessure en suivant le mode d’emploi prescrit.


Vous avez aimé cet article. Vous aimerez aussi...

Le couteau à huîtres le Petit Jouteur.

Le nouveau site du poissonnier :-)

La cuisson des langoustines

  • […] Comment ouvrir les huitres ? par Christophe « Monsieur le poissonnier, comment ouvrir les huitres SVP ? » Chaque année, quand les fêtes approchent, cette question récurrente nous est posée. Je vais tâcher d’y répondre en vidéo. Vous pourrez aussi retrouver un couteau à huitres sans risque de blessure en cliquant ICI […]

  • Cela faisait un moment que je me demandais s’il y avait un couteau de ce type (cf url du profil), merci de faire la présentation de ce produit à tous.

    Le point fort c’est que c’est un Français qui a créé le produit et que c’est fait en France (on retrouve le logo en haut à droite du produit avec la vidéo).

    Il pourra être utile pour les particuliers, tout comme pour les restaurateurs. :)

    Il sera bien d’indiquer si lors de l’achat de plusieurs couteaux, les frais de port (ou tarifs) varient. Ce qui pourra intéresser des professionnels.

  • dommage qu’on ne le trouve pas facilement sur ebay ou le bon coin par ex, il y a beaucoup de gens comme moi qui n’achète pas sur un blog.

    l’idée est vraiment géniale!
    :)

  • essai concluant l’appareil convient même pour les huitres sauvages à coquille très résistante. bravo

  • Premier essai de l’ outil, l’ ouverture des coquillages se fait facilement et proprement, ( sans risque de s ‘entailler la main surtout)

    excellente impression, je suis très satisfait de cet achat!
    Belle invention!

  • c’est une bonne trouvaille , car le travail dans les poissonneries expose à de nombreuses sources de traumatismes et la main est la partie du corps la plus sollicitée et donc la plus atteinte,- Les coupures peuvent aussi avoir une surinfection fréquente.
    source : La prévention des risques professionnels des mareyeurs et des poissonniers : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=441

    Merci pour ces précisions très utiles gaétan

  • BRAVO pour cette invention !
    J’attendais toujours les fêtes pour manger des huitres car l’ouverture me rebutait. Le couteau semble robuste : son utilisation simplissime !
    Je vais en commander un autre pour mon beau-père qui m’a ouvert des huitres pendant tant d’années (non sans prendre le risque de se blesser).

    Merci pour votre super blog !

  • Bonjour SEB. Oui ce couteau a été spécialement inventé pour tous ceux que l’ouverture des huitres rebute. C’est vrai que cela facilite énormément l’ouverture. Je dois vous avouer que mon épouse y prend même du plaisir. Quant à la solidité, elle est avérée. Le concepteur utilise toujours le même depuis l’origine. Sur une journée, pour un banquet, il a ouvert 2000 huitres (sans se blesser;-) Merci pour vos encouragements pour le blog.

  • Je voudrais commander un ouvre Huître A a pince , mais ça n va pas . SVP laisser moi savoir comment et qu’est-ce je doit faire je habite en Belgique pour. Le moment j espère ça est-ce pas une problème pou vous
    Merci
    Astrid van Hoeck

  • Je trouve cet invention SUPER, étant un grand amateur d’huîtres.

    Je suis Québécois (Canada). Où puis-je me le procurer?

    Même disposé à en distribuer…

    Merci pour votre réponse

  • Bonjour Alexandre,

    Merci pour votre retour sur l’utilisation du couteau à huîtres le « Super » c’est vrai qu’il est simple, pratique et intuitif.
    Pour l’utilisation de la pince, j’ai trouvé, après quelques dizaines d’huîtres, une approche qui permet d’éviter de créer une brèche dans l’huître.
    – Je ne pince pas l’extrémité, mais plutôt le côté dans le tiers supérieur de l’huître.
    – Ensuite j’ai un pincement plus « moelleux » de l’huître. J’applique une pression progressive. Je ne force pas d’un coup.
    Avec cette technique le taux d’huître ébréchée est faible, voire nul.

    À bientôt.

    Bonjour après l’acquisition de ce couteau je me permet de faire une analyse rapide ! Pratique simple d’utilisation 0 risque de blessures mais car il y a un mais . La pince abime l’huitre et laisse un bout tranchant au niveau de l’entaille . Je m’explique : en poinçonnant l’huitre nous créons une brèche qui suivant la forme de l’huitre est plus ou moins importante et tranchante !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >
    id elit. vel, ut vulputate, et,