Passer au contenu

8 avril 2013

Les huitres au kilo

par Christophe
grosse huitre

La mesure traditionnelle de la vente d’huitres est la douzaine. Mais avez-vous remarqué que depuis quelques années on voit de plus en plus la vente des huitres au kilo. Pourquoi est-on passé d’un système profondément ancré dans les us et coutumes de consommation, à une froide mesure de pesage ? Tout simplement pour mettre tous les consommateurs sur le même pied d’égalité. La vente des huitres au kilo est plus équitable.

À l’origine, le système duodécimal

La douzaine fait partie intégrante de notre quotidien et rythme nos vies. Les 12 heures de l’horloge, les 12 mois de l’année et ses douze lunaisons. Partout dans le monde, les civilisations ont eu un rapport avec le système duodécimal.

Nos anciens, très pragmatiques, ont bien vite remarqué que l’on pouvait compter des denrées ou des objets avec les doigts d’une main et les saisir de l’autre main. Depuis bien longtemps, on sait compter les phalanges d’une main avec son pouce (voir video). Un autre gros avantage du chiffre douze est ses nombreux sous multiples: 6, 4, 3, 2, qui permettent des fractions avec des résultats qui tombent juste.

Comptage d’une douzaine sur une main

 

L’équité de la vente au kilo

Il existe différents calibres commerciaux d’huitres. Les plus connus sont 2, 3, 4 mais le spectre va de 0 à 5 pour les huitres creuses. Plus le chiffre est petit, plus l’huitre est grosse. Plus le chiffre est élevé, plus l’huitre est petite. Une huitre zéro est 4 à 5 fois plus grosse qu’une huitre numéro 5.

Prenons le calibre d’huitre le plus couramment consommé. Le calibre N°3.
Le calibre N°3 caractérise des huitres d’un poids compris entre 66 et 85 grammes.

Avec une vente à la douzaine, le client A qui prend une douzaine d’huitres qui pèsent toutes 66 GR est désavantagé par rapport au client B qui prend une douzaine d’huitres qui pèsent 85 GR. La différence est de (85-66)*12 = 228GR !

Vous comprenez maintenant qu’une vente au kilo est plus équitable. Chaque acheteur est assuré de payer le juste prix du poids qu’il a acquis.

bourriche d'huitres de cancale

Un mix de la douzaine et du poids

Dans la pratique, 95% des clients utilisent toujours le système de la douzaine. c’est bien utile pour le comptage et une répartition égale entre les convives. La différence va venir du pesage, qui va assurer au consommateur de payer le poids exact des huitres qu’il a choisi.

Si l’on reprend notre exemple, avec un prix au kilo de 8 euros. Notre client A, payera 1,82 euros de moins que le client B. (0,228 KG * 8 euros= 1,82 Euros)

Et vous qu’est-ce que vous préférez. La douzaine ou le kilo ?

grosse huitre

Une huitre calibre XXXL

Lire la suite de Blog
13 Commentaires Poster un commentaire
  1. Déc 16 2015

    Bonjour Bertrand,

    excusez-moi pour cette réponse tardive mais l’approche des fetes est chronophage.

    Bertrand: En effet le poids est un bon moyen de faire payer la douzaine plus cher.
    Non un poids et un prix au poids seront toujours plus équitable qu’un tarif au nombre.

    Bertrand: En grande surface pour des n°3 (les plus commercialisées) on les trouve facilement à 7,5-8 € le kg et souvent une douzaine de n°3 correspond à un peu moins d’un kg ce qui donne l’impression de payer un peu moins cher que le prix indiqué, mais qui revient vite à environ 14 € les 2 douzaines.

    Les huitres que l’on trouve en grande surface et en poissonnerie traditionnelle sont la plupart du temps bien calibrées et bien nettoyées Les N4 et Les N3 sont les plus vendues. Si je prends la numéro trois dont la norme varie entre 66GR et 85GR et que je me retrouve avec 12 huitres de 66GR soit un total de 792GR je vais payer mes 12 huitres 5,95€ si je prends votre tarif de 7,5 €. On à pas l’impression de payer moins cher. On paie un prix juste. Si je suis tombé sur 12 huitres à 85GR, je paie la douzaine 7,65 €. On a pas l’impression de payer plus cher. On paie un prix juste. Si on mettait la douzaine à 7,50 € il est certain que le client ne paierait pas le juste prix. Le jour où je devrai payer mes tomates ou mes carottes à la douzaine, j’aurai vraiment l’impression de ne pas payer le juste prix.

    Bertrand: À l’achat sur les marchés, directement au producteur, on trouve le plus souvent les n° 3 entre 5 € et 5,5€ la douzaine ce qui revient à 10-11€ maxi les deux douzaines, ça fait une belle différence hein !!

    En poissonnerie Trad et en grande surface, il existe aussi des N3 à petit prix en direct des producteurs. Elles sont dans les normes de poids, mais ont un petit défaut de forme de coquille. Chez nous ont les trouve à moins de 5€. Elles sont à 4,80€. ce qui met la douzaine de petites à 3,80 € et la douzaine de grosses à 4,90€ soit entre 7,6 et 9,80 les 2 douzaines. Dans votre exemple vous avez comparé deux produits différents et valorisés différemment.

    Bertrand: Surtout quand on sait que la coutume veut que le vendeur en offre une à chaque douzaine !!!!
    On dit alors « 13 à la douzaine! »

    Cette coutume traditionnelle d’ajouter une ou deux huitres par douzaine est aussi valable et pratiquée pour la vente au kilo

    Bertrand: Alors non, non, au poids c’est toujours le vendeur qui est le plus gagnant et largement en plus !!

    Au poids ce sont le client et le vendeur qui sont gagnants.

  2. divia
    Déc 16 2015

    C’est comme les pamplemousses vendus maintenant à l’unité. Arnaque de première. A quand les oranges, les pommes à l’unité , le raisin à la grume ?

  3. Bertrand
    Nov 17 2015

    En effet le poids est un bon moyen de faire payer la douzaine plus cher.

    en grande surface pour des n°3 (les plus commercialisées) on les trouve facilement à 7,5-8 € le kg et souvent une douzaine de n°3 correspond à un peu moins d’un kg ce qui donne l’impression de payer un peu moins cher que le prix indiqué, mais qui revient vite à environ 14 € les 2 douzaines

    à l’achat sur les marché, directement au producteur, on trouve le plus souvent les n° 3 entre 5 € et 5,5€ la douzaine ce qui revient à 10-11€ maxi les deux douzaines,

    ça fait une belle différence hein !! surtout quand on sait que la coutume veux que le vendeur en offre une à chaque douzaine !!!!
    on dit alors « 13 à la douzaine! »

    alors non, non, au poids c’est toujours le vendeur qui est le plus gagnant et largement en plus !!

  4. Alain
    Sep 18 2014

    Ue douzaine de 2 spéciales vaut (actuellement chez moi) 7,50 € au détail. Dans un Kg il y en a environ 7 voire 8. Le Kg est facturé 10€. Acheter une douzaine au Kg, c’est payer la douzaine beaucoup plus cher…Le poids unitaire de l’huître n’a aucune importance puisqu’elles sont mangées au nombre.

  5. grenier
    Avr 20 2014

    Bonjour que l’on mange les coquilles ou pas, il est plus avantageux de les acheter au poids.

  6. lecat jeanne
    Mar 2 2014

    Ma marchande vends toujours ses huitres à la dz !
    Je ne vois pas ce que le poids change, puisque de toutes manières elles sont calibrées !!!!!!!
    Jeanne.

    Bonjour Jeanne,
    Oui les huitres sont calibrées. mais comme tout calibre, il se situe dans une fourchette. Pour l’huitre N°3, entre 66 et 85 GR.
    imaginons ensemble un cas extrême. une douzaine à 10 euros. Vous êtes chanceuse car vous achetez 12 huitres en haut de la fourchette soit 85GR chacune. 1020 grammes d’huitres pour 10 Euros. Super. Maintenant le client suivant est mal tombé. il a acheté 12 huitres en bas de la fourchette soit 66GR chacune. 792 grammes d’huitres pour 10 Euros. Entre vous et lui, il y a 228 grammes d’écart. Pour bien faire, et pour le même prix il devrait avoir en plus 228/66= 3,45 huitres. Arrondissons à 3 huitres. Au poids à 10 euros le kilo, vous auriez du payer 10,20 Euros pour vos huitres (à la douzaine vous êtes gagnante de 20cts) l’autre client aurait du payer 7,92 Euros. Il est perdant de 2,08 Euros. Pour la même quantité il a payé plus cher que vous.

    C’est en ce sens que le système au poids est plus équitable.

    Le système duo décimal(la douzaine) est très pratique et plein de bon sens terrien, car douze est divisible par 2,3,4,6. Maintenant il nous arrive fréquemment des demandes comme 5,11,13 huitres et là aussi le système du prix au kilo est plus adapté.

  7. Marie
    Jan 1 2014

    Bonjour,
    Je ne comprends pas cette methode de vente au poids car la coquille represente la plus grande partie du poids des huitres et si on regarde bien, il y a souvent quelques coquillages accrochés dessus que l’on ne consomme pas mais qui alloudissent !!!!! ensuite si l’huitre est bien humide on paye aussi le poids de l’eau !!! bref moi je n’aime pas. Une douzaine dhuitre c’est une douzaine quelque soit le poids de la coquille et comme le prix varie en fonction de la taille de l’huitre je ne vois pas en quoi cela avantage le consommateur bien au contraire. Et à la douzaine quand on commande on sait ce que l’on va payer ce qui n’est pas le cas au poids chaque douzaine de la même taille peuvent être different car les huitres sont pas toutes du même poids. BON APPETIT.

  8. mas
    Déc 25 2013

    bonjour,
    A propos de la vente d’huîtres, il serait préférable, voire équitable que le prix soit à la douzaine plutôt qu’au poids.
    Pour ma part, j’ai toujours connu la vente par 6 – 12 – 18 – unité.
    Voilà . merci de m’avoir lu.
    cordialement et bonnes fêtes de fin d’année.

  9. Nicolas
    Nov 27 2013

    Le principal, reste la chair, la qualité de l’huitre, elle est meilleur pleine

  10. Dan
    Mai 21 2013

    Bonjour,
    je me suis laissé dire que c’est parce que le producteur les vend au poids et que c’était les distributeurs qui étaient lésés…

  11. Morillon
    Avr 27 2013

    je ne mange pas les coquilles et elles sont importantes en rapport
    de la chair et du jus

  12. Avr 9 2013

    Bonsoir Julie,
    OUIIII Si pour un calibre donné, vous préférez les petites vous y gagnez!

  13. Avr 9 2013

    Je demande toujours à la douzaine, effectivement plus facile en fonction du nombre de convives ! Et si mon poissonnier préféré veut me les vendre au poids, ben va pour le poids ( en plus je préfère les huitres pas trop grosses alors si j’ai bien compris j’y gagne!!! )

Laisser un commentaire

Note : HTML autorisé. Votre adresse email ne sera jamais publiée.

Abonnement aux commentaires

Requis
Requis

Les nouvelles du poissonnier

Les nouvelles du poissonnier

indiquez votre email pour recevoir le journal du poissonnier:

- Les nouvelles recettes.

- Les savoir-faire.

- Les infos sur les produits de la mer.

- Les videos

Votre abonnement est enregistré :-)